9 Conseils pour éviter ou sortir de conflits en entreprise

9 Conseils pour éviter ou sortir de conflits en entreprise

Aujourd’hui nous vous proposons un article qui va vous permettre grâce à des conseils clés d’être en capacité d’éviter ou de sortir de conflits sur le lieu de travail.

Cette capacité est à notre sens très importante, surtout si vous souffrez de troubles psychique. Nous savons que les troubles psychique auront tendance à démultiplier les émotions et une situation très peu conflictuelle pourra prendre une envergure bien plus disproportionnée.

D’où l’importance de tuer la poule dans l’œuf en évitant la dégénérescence d’un conflit.

De plus un conflit en entreprise, très nuisible pour l’ambiance de travail, est très consommateur de temps et d’énergie. Vous rendant de ce fait moins productif et efficace. Ce qui ne manquera pas de vous faire remarquer par votre manager.

Alors voici nos conseils pour ne pas en arriver la.

CLÉ #1 : ADMETTRE

Et oui, admettre, mais admettre quoi ?

Admettre simplement que le conflit est inévitable. C’est tout bonnement impossible qu’il n’y ai pas de conflits au sein de votre lieu de travail.

Garder cela à l’esprit vous aidera à être préparé quand celui ci viendra et vous permettra de prendre les bonnes décisions afin de désamorcer au plus vite la situation.

CLÉ #2 : RÉAGIR RAPIDEMENT

Le conflit arrive. Si vous avez suivi le conseil 1, vous ne tombez pas des nues. Et donc là il faut réagir vite. Adoptez les bonnes attitudes afin désamorcer au plus vite. Un petit conflit n’est rien face à une situation envenimée. En le réglant vite vous pourrez même consolider vos relations de travail. Vous en sortirez grandi.

CLÉ #3 : CONNAITRE LA NATURE DU CONFLIT

Avant de pouvoir régler un conflit, il faut savoir d’où vient ce conflit. Ne perdez pas votre temps et cherchez immédiatement la source.

CLÉ #4 : ATTEINDRE UN COMPROMIS

Mettez votre égo de coté et soyez diplomate. Essayez d’atteindre un compromis. Savoir qui a raison ou  tort est plutôt contre productif. L’idée ici est que les deux parties soient gagnantes et valorisées. N’infantilisez pas en cherchant à prouver que vous aviez raison. Prenez de la hauteur. Tout le monde vous en remerciera.

CLÉ #5 : SAVOIR FAIRE LA PART DES CHOSES

Ne laissez pas déborder un conflit de la sphère professionnelle vers la sphère privée. Si vos problèmes au travail vous suivent à la maison vous êtes sur le chemin du burn-out.

N’oubliez pas que votre conflit est à propos du travail et ce n’est en aucun cas la personne qui vous pose des problèmes.

CLÉ #6 : ECOUTER CHAQUE PARTIE

Soyez ouvert d’esprit et ayez l’esprit critique. Essayez d’écouter chaque version ou partie avant de vous faire votre propre opinion.

CLÉ #7 : GARDER LA TETE FROIDE

Soyez calme et parlez posément. Avoir un ton agressif ou même une attitude agressive n’arrangera jamais une situation bien au contraire. Si vraiment vous sentez que la pression monte repoussez la conversation avant d’exploser.

CLÉ #8 : FAITES APPEL A UN MÉDIATEUR

Si vous n’arrivez pas à vous en sortir, faites appel à une tierce partie. Dans le cas extrême et en tout dernier recours, demandez l’intervention de votre manager. Mais sachez que faire intervenir votre supérieur pourra peut être résoudre la situation mais pourra faire monter des rancœurs.

CLÉ #9 : PRÉVENIR LES CONFLITS

Comme l’adage le dit : mieux vous prévenir que guérir. La bonne communication est la clé pour éviter les conflits graves. La bonne entente au sein de l’équipe est vitale. Posez vous honnêtement la question, comment gérerai-je un conflit avec un collègue qui est mon ami ? Certainement que vous pourriez avoir des moments de désaccord, mais cela seront vite réglés si vous partagez régulièrement des choses avec votre collègue. Rien qu’en souvenir des bons moments vous éviterez envenimer la situation de peur de perdre quelqu’un avec qui vous passez du bon temps, même au travail.

CLÉ BONUS #1 : NE VOUS MÊLEZ PAS DE CE QUI NE VOUS CONCERNE PAS

Un conflit entre deux de vos collègues. La tentation est grande d’y mettre son nez afin de jouer le médiateur. Tout cela part d’un bon sentiment et est louable. Pourtant abstenez vous. La situation pourrait vite se retournez contre vous. Et vous finiriez bien amèrement par le regretter.

 

C’est sur ce dernier petit conseil que nous vous laissons méditer.

On se retrouve très vite pour un prochain article conseil.

D’ici la n’hésitez pas à aller sur notre page Facebook afin de vous tenir au courant de toutes l’actualités sur l’EMPLOI ACCOMPAGNE et sur les news de la semaine sur la champ du handicap psychique.

Bien à vous,